Contrat d'enregistrement musical

Vous recherchez un modèle de contrat d’enregistrement musical gratuit ? Alors ne cherchez pas plus loin. Vous en trouverez un ici. Notre équipe a conçu un modèle de contrat d’enregistrement musical qui vous aidera à créer un contrat entre vous et votre client.

    Modèle de contrat

    Échantillons gratuits de modèles de contrat d’enregistrement musical

    Pour vous aider à développer votre entreprise, nous avons créé un modèle de contrat d’enregistrement musical assez simple mais fiable en versions Word et PDF afin que vous puissiez l’utiliser à plusieurs reprises.

    Qu’y a-t-il dans ce modèle ?

    • Coordonnées de l’entreprise d’enregistrement (nom, coordonnées)

    • Coordonnées de l’artiste (nom du groupe, noms de chaque artiste, coordonnées)

    • Détails de la production, par exemple l’adresse du studio, les dates des sessions d’enregistrement, le contrôle des sélections de chansons sur l’enregistrement et le contrôle du titre de l’album

     

     

     

    Qu’est-ce qu’un contrat d’enregistrement musical ?

    Un contrat d’enregistrement musical est un accord ou un accord légal entre une maison de disques et un artiste d’enregistrement afin que l’artiste puisse réaliser une série d’enregistrements pour que la maison de disques obtienne le droit de vendre et de promouvoir cet enregistrement. L’accord comporte un ensemble de règles prédéfinies auxquelles les deux parties doivent se conformer.

     

     

    Qu’est-ce qu’un enregistrement musical ?

    Un enregistrement musical est l’enregistrement d’un morceau de musique qui peut être vendu sur des supports autres que des cassettes audio. Les séries d’enregistrements comprennent habituellement plusieurs morceaux et sont vendus comme un album ou une série d’albums.

    L’exemple typique est un groupe de rock qui enregistre un album. Par exemple, le groupe pourrait avoir une série de cinq albums, chacun avec 10 chansons. La maison de disques pourrait également fournir une série complète de chansons sous forme de CD single (un CD contenant seulement une chanson) ou d’une compilation (une série d’albums comprenant des chansons provenant d’un ou de plusieurs albums).

    L’enregistrement musical inclut aussi le droit à la maison de disques de vendre des enregistrements par Internet, téléchargement ou autrement.

     

     

    Quels sont les types de contrats d’enregistrement muscial ?

    Il existe trois types de contrats d’enregistrement : les contrats d’enregistrement d’artiste, les contrats d’enregistrement de groupe et les contrats d’enregistrement de producteur indépendant. Le contrat d’enregistrement d’artiste est un contrat par lequel un artiste signe un accord avec une maison de disque pour enregistrer ses chansons et les commercialiser. Le contrat d’enregistrement de groupe est un contrat par lequel plusieurs artistes enregistrent des chansonset les commercialisent. Le contrat d’enregistrement de producteur indépendant est un contrat par lequel un producteur indépendant (qui n’est pas une maison de disque) enregistre des chansons et les commercialise.

     

     

    Pourquoi ai-je besoin d’un contrat d’enregistrement musical ?

    Le contrat suit les termes juridiques appropriés pour que vous puissiez montrer votre consentement pour le droit d’auteur sur l’enregistrement sonore pour la société et d’autres services d’enregistrement pour une période de temps spécifique.

     

     

     

    Conditions importantes

    Que doit contenir un contrat d’enregistrement ?

    Le contrat d’enregistrement consiste à diffuser des clips vidéo, des albums et des singles sur les canaux numériques personnels du label. Il comprend en outre l’accord de paiement du label pour la réalisation, la distribution et la commercialisation des enregistrements, dans le cadre duquel le label accepte de verser à l’artiste la part de l’argent provenant des ventes des enregistrements. C’est ce qu’on appelle le taux de redevance et il est obtenu grâce aux téléchargements, aux flux, aux CD, aux vinyles, aux licences de musique dans les programmes télévisés ou les films, aux compilations, aux bandes sonores ou même aux ventes de MiniDisc.

     

    Jetez un œil sur les choses importantes qui sont dans un contrat d’enregistrement :

    • Coordonnées de l’entreprise d’enregistrement (nom, coordonnées)

    • Coordonnées de l’artiste (nom du groupe, noms de chaque artiste, coordonnées)

    • Détails de la production, par exemple l’adresse du studio, les dates des sessions d’enregistrement, le contrôle des sélections de chansons sur l’enregistrement et le contrôle du titre de l’album

    • Détails de l’enregistrement, par exemple le nombre de pistes, la longueur de l’album, la date de sortie, la notification de rejet d’enregistrement, la date de réenregistrement (le cas échéant)

    • Clause d’exclusivité (une clause liant le ou les artistes à la maison de disques, leur interdisant de conclure un accord d’enregistrement similaire avec une autre société pendant la durée du contrat)

    • Paiement des frais d’enregistrement et de promotion

    • Répartition en pourcentage des redevances

    • Apparitions promotionnelles (nombre maximum d’apparitions, frais d’apparition, etc.)

    • Dispositions de résiliation (sur préavis écrit en cas de non-exécution par l’une ou l’autre des parties)

     

     

    Comment créer un contrat pour une maison de disques ?

    Afin de créer un contrat pour une maison de disques, suivez les étapes ci-dessous :

     

     

    Définissez le format du document

    Votre document doit être facile à lire pour cela, vous devez définir une taille et un style de police confortables comme le New Times Roman 12 point.

     

     

    Ajouter un titre

    En haut de la première page, vous devez centrer « Contrat d’enregistrement d’artiste » entre les marges de droite et de gauche.

     

     

    Identification des deux parties au contrat

    Vous devez identifier l’artiste et la maison de disques. Il est vraiment utile de créer le contrat en tant que modèle pouvant être utilisé plusieurs fois. Pour cela, vous devez insérer des lignes vides pour la date et le nom de l’artiste.

     

     

    Ajouter les principales clauses du contrat

    Les clauses décrivent les bases ou le contexte du contrat. Vous pouvez inclure des récitals qui décrivent les désirs des deux parties sous contrat. Il est courant que les récitals soient des phrases fragmentées.

     

     

    Ajoutez une section de définition

    La section de définition est importante si vous utilisez des termes compliqués dans votre contrat. Il comprend essentiellement la définition des termes utilisés dans un contrat.

     

     

    Ajouter des clauses contractuelles

    Les termes du contrat sont la partie principale de l’ensemble du contrat où vous devez inclure les éléments suivants :

    • Obligations d’enregistrement de l’artiste où un artiste doit vous présenter certaines chansons avant que vous n’acceptiez de le commercialiser. Vous devez également expliquer l’obligation d’enregistrement initial.

    • Vous devez identifier les frais que vous ne refacturez pas à l’artiste.

    • Une clause d’ “album sur appel” qui signifie que si vous obtenez un accord pour un album de l’un des principaux labels ou des principaux labels indépendants pendant la durée de 12 mois du contrat et que le contrat a peut-être expiré avant que vous ne puissiez l’enregistrer, dans dans ce cas, vous devez inclure une clause dans laquelle l’artiste accepte de revenir et d’enregistrer l’album.

    • Une disposition d’exclusivité est nécessaire lorsque vous ne voulez pas qu’un artiste se produise pour quelqu’un d’autre pendant la durée du contrat avec vous.

    • Une clause de non-concurrence stipule qu’un artiste ne doit pas enregistrer un contrat ou promouvoir un enregistrement pour un autre label pendant un certain laps de temps après la fin de votre contrat.

     

    Décrivez les conditions et les politiques de paiement 

    Il comprend :

    • Identification de tout dépôt effectué par un artiste ou une société de musique pour l’enregistrement des morceaux initiaux.

    • Expliquez comment l’artiste paiera les coûts restants avant de commencer la session d’enregistrement.

    • Expliquez comment l’artiste peut annuler la date d’enregistrement et s’il sera remboursé ou non sur son acompte.

    • Expliquez clairement la propriété des pistes enregistrées, qui dans la plupart des cas est une maison de disques.

    • Identifiez vos droits de distribution des titres enregistrés à l’artiste afin d’éviter toute confusion.

    • Parlez aussi du taux de redevance.

     

    Ajouter des alliances 

    • Inclure un engagement que le travail de l’artiste est original.

    • Ajoutez une clause d’indemnisation où l’artiste s’engage à ne pas vous poursuivre pour tout malentendu dans l’accord.

    • Vous pouvez inclure une disposition selon laquelle vous réglerez tout différend avec l’aide d’un médiateur.

    • Vous pouvez également inclure des dispositions qui expliquent à l’artiste que l’industrie de la musique est risquée.

     

    Finaliser le contrat

    Enfin, vous ajouterez les conditions de résiliation d’un contrat. Où vous pouvez conserver le droit de résiliation du contrat avec vous ou y fixer toute autre condition.

     

     

    Adresse des deux parties

    Ajoutez les détails suivants des deux parties :

    • Nom

    • Adresse

    • Téléphone de jour

    • Téléphone du soir

    • Numéro de fax

    • Adresse e-mail

    Facturez en un seul clic !

      Votre e-mail*
      Nom de votre entreprise*

      Lancez-vous c'est gratuit. Aucune carte de crédit requise.

      Questions fréquemment posées

      FAQ sur nos modèles de contrat d'enregistrement musical

      Nous reconnaissons que les conditions de mise en page de votre contrat peuvent  devoir être modifiées pour être en ligne avec les besoins de votre client. C’est pourquoi nous avons également créé contrat au format Word afin que vous puissiez faire les ajustements que vous souhaitez. Si vous souhaitez apporter des modifications importantes au modèle, nous vous proposons de vous faire aider par un avocat ou un avocat pour vous assurer que vous bénéficiez toujours d’une protection.

      Nous ne pouvez pas rompre un contrat ou un contrat d’enregistrement musical très facilement. Il faut le consentement des deux parties en vertu du contrat pour le rompre. Il existe d’autres conditions dans lesquelles vous pouvez vous détacher librement du contrat, comme lorsqu’un artiste ou un groupe ne respecte pas les termes du contrat ou lorsque le contrat est invalide après l’expiration d’un certain délai ou de l’âge de consentement.

      Cela dépend du type d’accord ou de contrat que vous avez. La plupart des offres ont une redevance de près de 18% à 20% du prix net des ventes (un téléchargement ou tout CD physique, etc. que vous vendez). Ainsi, les labels de musique prennent 80% à 82% avec quelques déductions supplémentaires.