Contrat de réparation à domicile

Vous cherchez un modèle de contrat de réparation/amélioration domiciliaire ? Notre équipe a rédigé un modèle de contrat de réparation/amélioration domiciliaire simple, facile à comprendre et facile à personnaliser. Téléchargez le contrat (en Word ou PDF) et économisez votre temps précieux dans les affaires de réparation/amélioration de la maison.

    Modèle de contrat

    Échantillons gratuits de modèles de contrat de réparation/amélioration domiciliaire

    Pour vous aider à développer votre entreprise, nous avons créé un modèle de contrat de réparation/amélioration domiciliaire assez simple mais fiable en versions Word et PDF afin que vous puissiez l’utiliser à plusieurs reprises.

    Qu’y a-t-il dans ce modèle ?

    • Étendue des travaux

    • Garanties et Garanties

    • Modalités de paiement

     

    Qu’est-ce qu’un contrat de réparation/amélioration de la maison ?

    Un contrat de réparation domiciliaire est conclu par deux parties, le propriétaire qui souhaite recevoir des services de réparation domiciliaire et l’entrepreneur qui fournira les services de réparation domiciliaire. Ce contrat informe les deux parties des réparations spécifiques qui seront effectuées, de leur coût et des autres termes et conditions de la prestation de service.

     

    Qu’est-ce que la réparation/amélioration de la maison ?

    La réparation de la maison est un service qui consiste à rénover, restaurer et améliorer l’habitation ou la construction. La réparation domiciliaire est également appelée amélioration de maison. Il peut s’agir d’une rénovation complète ou d’un simple ajout d’un élément final comme un nouveau revêtement de sol, une nouvelle cuisine pratique ou une salle de bain et des toilettes plus modernes.

    La plupart des entreprises de réparation/amélioration de la maison offrent un large éventail de services. Parmi ces services, on retrouve la réparation et l’entretien des murs, des fondations, des planchers et des plafonds, ainsi que le remplacement de l’électricité, du chauffage, de la plomberie et de la ventilation. Il y a également les services d’aménagement extérieur et d’aménagement intérieur qui peuvent être inclus.

     

    Quels sont les types de contrats de réparation/amélioration de la maison ?

    Lorsque vous faites appel à un service de réparation/amélioration de la maison, il est important que vous sachiez quel type de contrat vous allez signer. En effet, il y a des différences entre les types de contrats sur le marché. Les types les plus courants sont les suivants :

    • Le contrat à prix forfaitaire : dans ce cas, le client paie au service de réparation/amélioration de la maison tous les travaux de réparation ou d’amélioration qui ont été convenus dans le contrat, à un prix défini d’avance.

    • Le contrat à prix unitaire : dans ce cas, le service de réparation/amélioration de la maison paie les matériaux et les travaux de réparation ou d’amélioration auxquels il procède et qui ont été stipulés dans le contrat. Le prix de ces travaux et de ces matériaux est également défini d’avance.

    • Le contrat à prix global : dans ce cas, le client paye tous les matériaux et les travaux de réparation ou d’amélioration qui ont été convenus dans le contrat à un prix déterminé par le service de réparation/amélioration de la maison. Le prix est défini une fois pour toutes par le service de réparation/amélioration de la maison.

     

    Pourquoi ai-je besoin d’un contrat de réparation/rénovation domiciliaire ?

    Un entrepreneur en rénovation domiciliaire doit-il conclure un contrat pour des services de rénovation domiciliaire ?

    Que vous fassiez une rénovation complète ou que vous construisiez un petit ajout, il est essentiel d’avoir une documentation sur tous les engagements envers le client. Vous pouvez décider d’utiliser ce document car, lorsqu’il est fait correctement, il présente cette liste d’avantages utiles :

    • L’entrepreneur en rénovation domiciliaire et le propriétaire comprennent tous deux leurs responsabilités

    • Il n’y a pas de surprise quant à la durée du projet

    • Les deux parties savent quand la facturation aura lieu

    Certaines conséquences de ne pas avoir ce document en place comprennent le sous-paiement, la confusion sur le calendrier, les attentes peu pratiques et d’autres préoccupations.

     

    Conditions importantes

    Qu’est-ce qui devrait être inclus dans un contrat de réparation/amélioration de la maison ?

    Les contrats diffèrent tous selon le type de travail effectué et d’autres facteurs, les éléments suivants sont relativement courants dans les contrats de rénovation domiciliaire :

     

    Introduction ou préambule

    Il s’agit d’une introduction qui comprend les noms et les coordonnées des parties impliquées dans le projet, ainsi que la date à laquelle le contrat devient actif. De plus, cette partie du contrat énumère la structure juridique de l’entité effectuant le travail (société, entreprise individuelle, etc.) et doit indiquer explicitement que la partie effectuant le travail n’est pas votre employé mais plutôt un entrepreneur indépendant (ce qui vous aidera vous protéger de certaines responsabilités). Enfin, le préambule doit inclure le numéro d’identification fiscale fédéral de l’entrepreneur et le montant total que le propriétaire est censé payer.

     

    Aperçu des travaux à effectuer

    Il s’agit généralement de la portée de ce que couvre le contrat, qui doit être suffisamment large pour couvrir des modifications mineures des plans sans être trop vague. N’oubliez pas que tout ce qui n’est pas couvert par le contrat peut entraîner des frais supplémentaires.

     

    Période de temps

    Établir une date de début et de fin est crucial. Vous pouvez également ajouter des objectifs d’achèvement pour les phases importantes du travail ; inclure des exceptions pour des éventualités telles que le mauvais temps ; et une pénalité pour achèvement tardif, s’il est important de le faire à temps.

     

    Matériaux

    Soyez aussi précis que possible, y compris les numéros d’identification des produits et les marques.

     

    Exigences réglementaires

    Énoncez la responsabilité de l’entrepreneur pour obtenir des licences ou des permis, tout en respectant tous les codes et les lois de zonage d’une manière qui vous protège de toute responsabilité.

     

    Utilisation des locaux pendant la construction

    Décrire les règles d’entretien des lieux de construction (par exemple, où les déchets, la saleté, etc. seront déposés); où l’équipement et les matériaux seront entreposés entre les jours ouvrables ; stationnement disponible ; et les limites de voisinage sur les niveaux de bruit et les périodes de silence applicables.

     

    Matériel et équipement : dommages ou vol

    Indiquez si le vol ou les dommages à l’équipement et au matériel sont de la responsabilité du propriétaire ou de l’entrepreneur. Le vol est une réalité malheureuse sur de nombreux chantiers de construction (que ce soit par des employés ou des tiers). De plus, même les entrepreneurs les plus prudents peuvent parfois causer des dommages aux caractéristiques de la propriété ou à la propriété des voisins adjacents. Cette partie du contrat de rénovation domiciliaire explique s’il incombe à l’entrepreneur ou au propriétaire de payer pour de tels dommages ou vols.

     

    Avenants au contrat

    Il n’est pas rare qu’un projet de construction prenne son envol, nécessitant des modifications du contrat sous-jacent. Mais le contrat lui-même doit inclure une disposition permettant d’apporter de telles modifications, généralement sous la forme de notes écrites distinctes signées par les deux parties et jointes au contrat initial.

     

    Garanties et Garanties

    Quelles garanties l’entrepreneur donne-t-il concernant l’intégrité du travail ? De plus, cette section doit indiquer que tous les matériaux ont été achetés neufs et inclure toutes les garanties applicables du fabricant.

     

    Modalités de paiement

    Décidez des conditions de paiement à l’avance et incluez les détails dans le contrat de rénovation domiciliaire. Il est normal de payer entre un tiers et la moitié de la facture totale au moment de la signature du contrat. Cela sert d’acompte, mais sert également à l’achat de matériaux, le solde étant dû à la fin des travaux. Pour les projets plus importants, vous pourrez peut-être le diviser en plusieurs paiements plus petits. La capacité de payer les travaux peut dépendre de votre capacité à obtenir ou non un financement. Si tel est le cas, ajoutez une clause indiquant que le contrat n’est contraignant que si vous êtes en mesure d’obtenir le financement.

     

    Sous-traitants et Fournisseurs

    L’entrepreneur principal gère et paie les sous-traitants, mais les sous-traitants peuvent être en mesure de mettre un privilège sur votre propriété s’ils ne sont pas payés. Demandez les noms et les coordonnées (y compris les numéros de sécurité sociale) des sous-traitants, ainsi que des fournisseurs. De plus, vous pouvez inclure une clause spécifiant le paiement séparé des entrepreneurs, sous-traitants et fournisseurs.

     

    Des disputes

    Dans le cas où l’entrepreneur viole ses obligations contractuelles, vous pouvez inclure une provision pour le recouvrement des honoraires d’avocat. Si vous préférez régler les différends par la médiation ou l’arbitrage, assurez-vous que cela est également précisé dans le contrat de rénovation domiciliaire.

    Facturez en un seul clic !

      Votre e-mail*
      Nom de votre entreprise*

      Lancez-vous c'est gratuit. Aucune carte de crédit requise.

      Questions fréquemment posées

      FAQ sur notre modèle de contrat de réparation/amélioration domiciliaire

      Nous reconnaissons que les conditions de mise en page de votre contrat peuvent devoir être modifiées pour être en ligne avec les besoins de votre client. C’est pourquoi nous avons également créé contrat au format Word afin que vous puissiez faire les ajustements que vous souhaitez. Si vous souhaitez apporter des modifications importantes au modèle, nous vous proposons de vous faire aider par un avocat ou un avocat pour vous assurer que vous bénéficiez toujours d’une protection.

      Les détails nécessaires pour votre contrat de rénovation domiciliaire sont énumérés ci-dessous :

       

      • Les coordonnées de votre client
      • Quels frais seront facturés et quand
      • Quelle est la durée du projet
      • Quelles tâches vous effectuerez une fois embauché

      Un contrat de rénovation domiciliaire doit être utilisé lors de la réparation, du remodelage, de la modification, de la conversion, de la modernisation ou de l’ajout à une “propriété résidentielle”. Cela comprend les projets de rénovation résidentielle impliquant la construction, l’érection, le remplacement ou l’amélioration, non seulement de l’intérieur de la propriété résidentielle, mais aussi des améliorations extérieures, y compris les allées, les piscines (y compris les spas et les bains à remous), les terrasses, les patios, les auvents et les porches, structures souterraines, y compris les abris antiatomiques et les sous-sols. Il comprend également, certains pourraient être surpris, même des clôtures.

      Pour annuler, l’acheteur n’a qu’à donner à l’entrepreneur un avis écrit de son intention de ne pas être lié par le contrat. En vertu de la loi, lorsque le contrat est annulé, le vendeur peut être tenu de restituer la totalité du montant du contrat et de restaurer la propriété du consommateur dans l’état où elle se trouvait avant le contrat.